France accessible - Page 4

  • Rappel, prolongation de l'étude « Aidants familiaux de personnes polyhandicapées »

    L’Agence Régionale de Santé de Normandie engage une étude sur « le recensement des besoins et des difficultés des aidants familiaux de personnes polyhandicapées en Normandie ». 

    La finalité de ce travail est de recueillir des données quantitatives et qualitatives sur différents aspects (accès aux soins, parcours de soins, accompagnements mis en œuvre, mobilité, répit, …) pour mieux appréhender les besoins des aidants familiaux. 

    Cette démarche repose sur la diffusion d’un questionnaire auprès d’aidants familiaux, avec deux modalités de réponse possibles (un questionnaire papier et une version en ligne). 

    Pour cela, nous vous sollicitons afin de relayer la démarche auprès des aidants familiaux venant en aide à une personne en situation de polyhandicap, accueillie dans votre service ou inscrite sur la liste d’attente. (Cf. ci-joint une note d’information à votre attention : Noteinfostructuresrelayeuses.pdf). 

    Afin de les informer de la méthode d’enquête, vous trouverez ci-joint les éléments suivants, à diffuser auprès des aidants familiaux :

    https://www.enqueteorscreainormandie.org/limesurvey/index.php/636253?lang=fr

     Cette enquête sera complétée d’entretiens semi-directifs avec des aidants familiaux volontaires. Les répondants à l’enquête sont invités à indiquer leurs coordonnées s’ils souhaitent participer à ces temps d’échanges. 

    Pour toute question relative à cette étude, vous pouvez vous adresser à Marine Guillon ou Sylvie Le Rétif au 02 31 75 15 20 ou par mail (m.guillon@orscreainormandie.org ou s.leretif@orscreainormandie.org).

  • Communiqué de presse PLFSS 2020: de vives inquiétudes sur le libre choix des fauteuils

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE

    PLFSS 2020: de vives inquiétudes sur le libre choix des fauteuils roulants

    APF France handicap fait part de ses vives inquiétudes concernant l’article 28 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2020. Cet article, actuellement débattu en Séance publique à l’Assemblée nationale, prévoit trois dispositions majeures concernant les fauteuils roulants :

    • une nouvelle procédure de référencement sélectif ;
    • le remboursement des fauteuils roulants « remis en circulation », c’est-à-dire d’occasion ;
    • la création d’une consigne fauteuil roulant.

    Si APF France handicap ne peut que souligner les enjeux de réduire le coût des fauteuils roulants (et par conséquent de supprimer tout reste à charge) et de développer le reconditionnement d’aides techniques, elle se doit de souligner que le référencement (qui conduit à la suppression du remboursement de certains fauteuils) et l'obligation de recourir aux fauteuils reconditionnés (le rapporteur du PLFSS de l’Assemblée nationale s’étant déclaré défavorable aux amendements visant à garantir le libre choix) vont, de fait, pénaliser les usagers.

    Aussi l'adoption des mesures, telles que proposées dans le projet de loi, ne conviennent absolument pas à l’association car elles viennent entraver, le libre choix par les personnes en situation de handicap aux aides techniques dont elles ont impérativement besoin et qui conditionnent leur autonomie.

    APF France handicap demande au gouvernement et aux parlementaires de se mobiliser pour garantir le respect de ce droit fondamental aux personnes en situation de handicap. 

    > Le référencement sélectif

    Au motif de faire baisser les prix des fauteuils roulants, le gouvernement souhaite mettre en place une procédure de référencement qui ne retiendrait que les modèles proposés aux prix les plus compétitifs.

    Pour APF France handicap, cela limitera forcément le choix des fauteuils roulants pour les personnes et notamment pour celles ayant des besoins spécifiques. Seul l’accès à une large gamme de produits adaptables permet à chaque personne en situation de handicap de trouver le modèle qui lui convient le mieux. 

    > Le remboursement des fauteuils « remis en circulation »

    A ce sujet, APF France handicap s’inquiète d’un risque d’aller « au moins offrant » (ce qui est déjà le cas pour le matériel neuf) alors qu’il est essentiel de garantir le choix pour les personnes entre un fauteuil neuf (haute qualité, plus d’adaptations) ou un fauteuil reconditionné. APF France handicap demande également d’imposer les mêmes obligations pour les fauteuils d’occasion et pour les neufs (sécurité de matériovigilance, sécurité sanitaire, etc.), en ajoutant une norme spécifique relative au conditionnement des fauteuils roulants d’occasion. 

    > La création d’une consigne fauteuil roulant

    L’introduction d’une consigne fauteuil roulant est un non-sens qui inflige une double peine aux personnes utilisatrices de fauteuils roulants. Non seulement elles utilisent un matériel qui n’est pas neuf, mais de plus elles devraient payer une consigne qui ne serait pas prise en charge pour celles dont le fauteuil serait « anormalement détérioré » !

    L’association rappelle que les personnes se déplacent dans des environnements très majoritairement inaccessibles et donc générateurs de dégâts importants sur les fauteuils.

    APF France handicap dénonce cette mesure et demande sa suppression. 

    Toutes ces dispositions posent la question du libre choix de la personne et du décisionnaire final. Est-ce l’Assurance maladie, les mutuelles, les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) qui vont choisir si l’aide technique sera neuve ou d’occasion ? 

    APF France handicap ne peut accepter cette situation et demande que le libre choix de la personne soit garanti.

    L’association défend l’accès – et le libre choix - à des aides techniques de qualité, durable, sécurisantes et adaptées de manière totalement individualisées, au regard du handicap et de l’état de santé de la personne.

    CP PLFSS2020 fauteuils roulants art 28_vdef.pdf

  • Invitation - 4éme Edition HANBAIECYCLETTE

    LOGO_mail_02.png

    Nouvelle édition de la Manifestations Hanbaiecyclette.
    Il s'agit d'un nouveau format autour d'un pique-nique :
    De nouveau partenaires, un village découverte des vélos adaptés à St Hilaire-du-Harcouët, plusieurs étapes pour des niveaux de difficultés gradués et ...Une arrivée au pied du Mt-St-Michel pour la photo de famille !
    Tout cela dans le cadre des Festivités liées au 40éme Anniversaire du  Classement par l'UNESCO du Mt-St-Michel et sa Baie.
    Vous trouverez le programme détaillé en pièce jointe.
    Notez la date dans vos agendas.
    L'inscription est nécessaire pour des raisons de sécurité.
  • Journée handi découverte 22 septembre

    FB_IMG_1568657698889.jpg

  • Sportez-vous bien 20 septembre à la plage de Ouistreham

    Le 20 Septembre 2019, nouvel événement Sportez-vous bien à la plage de Ouistreham !
     
    Pensez à vous inscrire au plus vite ! 
     

    Veuillez noter le deuxième rendez-vous  « Sportez-vous Bien » de l'année !

    Les associations CAP'Sport et Advocacy Normandie vous proposent une nouvelle demi-journée autour des activités physiques, sportives et culturelles adaptées. Chaque événement vous emmènera cette fois-ci à la plage où les activités partagées auront toutes pour objectif le vivre ensemble.

    Veuillez trouver en pièce jointe l'affiche et le bulletin d'inscription

     

    Cette journée est ouverte à tous.

    12h- 13h : Repas

    13h-13h30 : accueil café

    13h30-16h: activités sportives et culturelles accessibles à tous

    16h30-17h00 : fin d'activités, goûter

     
    image.png
  • L'ARS Normandie lance une campagne de communication sur le 116.117 + zonage médecin

    Capture.PNG

    Vous voudrez bien trouver, ci-dessous un message du service de communication de l’ARS sur le lancement d’une campagne d’information sur le numéro d’appel 116.117 – votre numéro de médecin généraliste de garde.

     

    Par ailleurs, un communiqué de presse relatif au nouveau zonage des médecins a été diffusé le 10 juillet 2019 ; il est accessible depuis le site Internet de l’ARS : https://www.normandie.ars.sante.fr/system/files/2019-07/CP-zonage-medecin-2019_1.pdf

    Vous y trouverez également un article sur ce sujet : https://www.normandie.ars.sante.fr/nouveau-zonage-medecin-lars-normandie-aide-les-medecins-generalistes-liberaux-sinstaller-et-exercer

     

    Affiche_116117_A3-Juin2019-3.pdf

    Flyer_Infographie_116117.pdf